LOGISTIQUE AGRICOLE
L’AsLoB envisage un secteur agricole dans lequel les acteurs ont accès à des intrants de qualité, délivrés par des chaînes logistiques performantes et durables , gérées par des professionnels compétents, connectés et engagés pour assurer une sécurité alimentaire absolue aux populations.
LOGISTIQUE EDUCATIVE
L’AsLoB envisage un secteur éducatif dans lequel les prestataires (Entités de formation) ont accès à tous les outils nécessaires à une éducation de qualité dispensée et gérée par des professionnels compétents, connectés et engagés à former des cadres de nouvelle génération.
LOGISTIQUE ENVIRONNEMENTALE
L’AsLoB envisage un monde où tous les biens et services produits et consommes par les populations sont délivrés par des chaînes d’approvisionnement performantes, durables, respectueuses des normes environnementales et gérées par des professionnels compétents, connectés et engagés pour préserver la vie sur terre.
LOGISTIQUE DE SANTE
AsLoB envisage un secteur de santé dans lequel les patients ont accès à des produits de santé de qualité, délivrés par des chaînes d’approvisionnement performantes et durables gérées par des professionnels compétents, connectés et engagés pour sauver des vies humaines.

:)

ASPECT TECHNIQUE ET PRATIQUE DANS LA VIE DE L’HEVEA.


Dans la sous-région, la Côte d’Ivoire (7è rang mondial en 2010 avec 230 000 T) est référencée pour la production agricole : cas de l’hévéa. En effet, elle est en train de se mettre au plus haut niveau parmi les pays producteurs d’hévéa dans le monde. Aussi, les revenus substantiels que procure le caoutchouc  suscitent-ils, un engouement ? Bien sûr que oui ; et c’est pour cela qu’une plantation aujourd’hui, exige le respect d’un certain nombre de règles.

CIFORH renseigne donc les Planteurs sur les exigences de la filière :

Lire la suite : ASPECT TECHNIQUE ET PRATIQUE DANS LA VIE DE L’HEVEA.

DU PETIT MANŒUVRE AU PLANTEUR MODELE : LA JEUNESSE

Pour avoir sacrifié avenir à l’école, pour ma part, vous ne pouvez avoir plus d’yeux que le secteur que vous aviez choisi ! Je suppose que le choix est porté la terre puisque c’est de cela il s’agit, alors désormais il reste seul gage de réussite pour vous. Mais seul et sans moyens cités plus haut, il vous semblerait difficile d’atteindre vos objectifs. Je connais des gens ici en Côte d’Ivoire qui ont manœuvré pour 500 Francs par jour. Soit 15000 F par mois. En suite la famille lui a cédé des terres qu’il a progressivement mises en valeur ; il est clair que cela l’a fait saigner pendant six à sept ans, mis aujourd’hui finit la misère car sa plantation d’hévéa est entrée en production.  A son tour, il emploie plus de 10 manœuvres, il est respecté et faire aussi d’autres affaires telles que l’immobilier, le transport et la ferme pour ce que j’ai vu.

DE L’ECOLE A LA TERRE : LA JEUNESSE

Personnellement, un jeune qui déjà un niveau de 5è voire 3è peut déjà s’avoir se défendre dans la vie ; savoir lire et écrire sont deux facteurs capitaux pour comprendre et réagir face aux problèmes existants. Le sujet peut donc se lancer dans des métiers au choix et pourquoi pas très tôt dans la terre si les conditions y sont ! Je veux parler des conditions d’ordre : avoir une conscience, être pourvu  d’une volonté, s’armer d’une confiance sans laquelle, aucun projet venant de son génie ne peut trouver solution.

AGRICULTURE DURABLE : (l’engrais tue nos sols)

L’usage des produits chimiques pour ma part, ne veut pas dire que cela contribue à l’enrichissement sol ! Bien au contraire favorise sa destruction. En lieu et place, je recommanderais l’usage du compost qui pourra retenir les sols même en saison des pluies.
Progressivement, plusieurs Planteurs font recours déjà au fiente de poulet juste pour renoncer aux engrais chimiques.